Imprimer

 

 

La Section Caraïbes (Guadeloupe-Martinique-Guyane) a été officiellement créée en février 2003 à l'initiative du Professeur Jean-Marie BRETON. Essentiellement animée, pour le moment, par des enseignants-chercheurs de l'Université des Antilles et de la Guyane, son souci a été de conduire une vaste démarche de médiatisation de cette nouvelle section auprès des spécialistes et acteurs intéressés des trois "Départements français d'Amérique".

 

Présidente : Nadège Damoiseau

Vice-présidente : Salaura Didon

Secrétaire : Christian Civilise

Trésorier : Rudy Sébastien

Secrétaire adjointe : Fabienne Kichenin

Trésorière adjointe : Flore Jean-François

 


La section regroupe la Guadeloupe, la Martinique et la Guyane.

Société Française pour le Droit de l'Environnement - Section Caraïbes

Sise Centre de formation Caribbean Business School Relations Extérieures, (CBS-RE), Route de la Rocade Grand-Camps, 97139 ABYMES (GUADELOUPE)

Contact : Tel. 06.90.81.95.74  / sfde.caraïCette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.



 

Bulletins de la Section Caraïbes de la SFDE :

Bulletin n° 14 (septembre 2021)

Bulletin n° 13 (février 2021)

Bulletin n° 12 (août 2020)

Bulletin n° 11 (décembre 2019)

Bulletin n° 10 (juillet 2019)

Bulletin n° 9 (décembre 2018)

Bulletin n° 8 (août 2018)

Bulletin n° 7 (décembre 2017)

Bulletin n° 6 (juillet 2017)

Bulletin n° 5 (février 2017)

Bulletin n° 4 (octobre 2016)

Bulletin n° 3 (juin 2016)

Bulletin n° 2 (mars 2016)

Bulletin n° 1 (décembre 2015)

 


Rapport d'activités 2019

1- Publication de deux Bulletins (juillet et décembre 2019) retraçant les activités ponctuelles de la section du semestre.

 2- Poursuite du travail avec la CAMPEG (Carrefour des Associations et des Militants pour la Protection de l’Environnement en Guadeloupe) et des rapprochements avec la collectivité de Pointe-à-Pitre déjà initiés, en vue d’asseoir les termes d’un partenariat faisant appel aux compétences des Juristes de la section.

 3- Poursuite du projet BTS avec prise en compte des problématiques environnementales du territoire, avec le parrainage de l’établissement CBS-RE.

 4- Sur le plan scientifique :

 - Depuis 2017, le bureau actuel n’a pas encore vraiment pris le temps de se rapprocher de l’Université des Antilles.

 Il va de soi que des actions vont être entreprises dès à présent pour y remédier afin de permettre une collaboration autour d’un projet commun, lequel pourra s’étendre aux universités faisant parties du périmètre de la section : Guyane, La Réunion et Mayotte y compris.

Par ailleurs, ce périmètre pourra encore, à titre ponctuel, s’étendre aux établissements d’enseignement supérieur proposés par les référents extérieurs de la section - Afrique et Maroc.

- Participation ponctuelle aux travaux du Conseil scientifique du Parc national de Guadeloupe (PNG). Réunion d’ouverture le 14 novembre prochain suite à sa nouvelle composition (arrêté préfectoral du 30 septembre 2019) puis invitation aux séances dont les points à l’ordre de jour entreront dans le domaine de compétences du droit public.

 

 


Rapport d’activités 2018

-          Publication de deux « bulletins » de la Section Caraïbes : Août et Décembre 2018.

-          Présentation des travaux de recherche de Flore JEAN-FRANCOIS ; « Responsabilité civile et dommage à l’environnement » dirigés par les Pr Jean-Marie BRETON et Marie-Pierre CAMPROUX-DUFFRENE ; soutenance de la thèse le 5 octobre 2018 à 9 H, UA Pointe-à-pitre.

-          Changement de siège de l’association :

Sis au Centre de formation Caribbean Business School – Relations Extérieures (CBS-RE) sis Immeuble Agora, Route de la Rocade, Abymes (Guadeloupe), qui propose des formations dont le BTS Tourisme.

-          Recherche de liens avec les collectivités et professionnels du droit :

²  Dossier de proposition de partenariat entre la Ville de Pointe-à-Pitre et la Section (en cours)

²  Prospection auprès des cabinets et des études de Guadeloupe, de Martinique et de Guyane avocats, huissiers de justice

-          Renforcement de liens avec les associations apolitiques s’investissant pour la cause de l’environnement :

²  Contacts depuis deux ans avec la CAMPEG (Carrefour des associations et des militants pour la protection de l’environnement en Guadeloupe)

²  La Section est dans la gouvernance de celle-ci pour une année, l’AG s’est tenue le 16.09.2018 à Lamentin, suivie de 3 CA : proposition de la Section d’assurer une veille juridique et proposition de Vanessa VARIN, présidente, d’offrir ses services concernant son ingénierie pour répondre aux appels à projet environnement de l’ADEME.  

-          Projet formation sur l’environnement (BTS) :

Accueil de stagiaires en formation initiale inscrits à l’examen du BTS tourisme, session de juin 2019, à titre préliminaire et d’aide à la mise en place du projet.

-          Soutien d’entreprises

²  Centre de formation CBS-RE, membre de la Fédération européenne des écoles

²  Distillerie damoiseau

-          Elargissement du comité de rédaction du bulletin à des correspondants d’autres horizons ou d’expériences complémentaires (tribunes à venir)

²  HAWA AHMED YOUSSOUF (Afrique), diplômée de droit et Nomination Représentante spéciale de l’Union africaine, Madagascar

²  KHADIJA BOUROUBAT (Maroc), Docteur en droit et en formation d’Avocats.

²  SALAURA DIDON (Guadeloupe), Docteur en communication, expérience sur le journalisme caribéen, formatrice.

 


  Rapport d'activités 2017

 - Publication depuis décembre 2015 d’un « Bulletin » (trimestriel) de la Section « Caraïbes » (en ligne sur le site de la SFDE nationale).

- S’associer aux associations les plus actives sur le terrain telles SYNERGILE (Maison régionale des entreprises) et participer à leurs groupes de travail. Ainsi le pôle Synergîle a été invité par le CEEBIOS à participer à un groupe de travail interrégional sur le biomimétisme car la biodiversité ultramarine est vue comme une « bibliothèque d’inspirations ». Toutes les compétences sur place et celles de Martinique et de Guyane peuvent rejoindre ce groupe de travail afin de se positionner sur des sujets sur lesquels ces régions pourraient se spécialiser. Mme Vanessa VARIN, Chargée de mission du pôle développement, nous a mis spontanément dans sa liste de diffusion.

- Projet de colloque des doctorants et nouveaux docteurs en lien avec leur thèse ; Se rapprocher des correspondants (Guyane, Réunion, Mayotte) afin d’en monter un sur les écarts des contextes géographiques, culturels, biologiques, juridiques susceptibles d’influer sur le droit de l’environnement. En partenariat avec le CAGI (Centre d’Analyse Géopolitique et Internationale) et le CRPLC (Centre de recherche sur les pouvoirs locaux dans la Caraïbe). Nous allons nous efforcer de mieux cibler ce projet et de nous rapprocher de ces deux partenaires.

- Participation à toutes les manifestations organisées en Guadeloupe. On citera particulièrement :

Notre participation au Colloque sur « les Perturbateurs endocriniens et l’urgence sanitaire » organisée par Mme Léonide Célini, Présidente de l’OCDOM, et nouveau membre de notre Section, le 2 décembre dernier, à Pointe-à-Pitre. Publication le 18 décembre d’une émission organisée par elle, que nous venons de partager sur notre page facebook.

- Etendre les adhésions aux compétences non juridiques complémentaires une lettre de prospection sera prochainement rédigée et envoyée par mail à la liste de contacts 2016 et 2017.

- Création d’une page facebook de section et suivi journalier depuis avril pour un accès des informations tant de la SFDE que de la Caraïbe. Ainsi, transfert des liens communiqués par Laurence Renard ou du site internet national et partage des informations locales transmis par nos adhérents.

- Projet formation sur l’environnement – BTS, Diplômes européens

En Guadeloupe, les collectivités ont compris que les logiques de l’environnement doivent être intégrées dans les stratégies d’entreprise, de nombreuses conférences ont eu lieu sur le terrain pendant le premier trimestre 2017. La Présidente de la Section s’est proposée de lancer un projet formation et de commencer les démarches juridiques pour l’obtention des agréments.


  Rapport d'activités 2016

 

-          Élection de Nadège DAMOISEAU (Docteure en droit, Enseignante-Formatrice) à la présidence de la SFDE Caraïbes. N. Damoiseau succède donc à M. Jean-Marie Breton, président fondateur de la section Caraïbes.

-          Publication depuis décembre 2015 d’un « Bulletin » (trimestriel) de la Section « Caraïbes » (en ligne sur le site de la SFDE nationale)

 PERSPECTIVES 2016

1. Activité scientifique et partenariats locaux et internationaux

- Poursuite de la participation aux travaux du Conseil Scientifique du PNG et à l’anima-tion de sa « Commission de Développement Durable » ; projet d’organisation, dans le cadre de celle-ci, d’un séminaire sur la problématique du développement durable (1er ou 2ème trimestre 2016)

- Projet d’organisation à Pointe-à-Pitre (Guadeloupe), d’un Séminaire régional, en partenariat avec le CREJETA, le CRPLC (UA), le GRIDAUH (Paris-I) et la SFDE natio-nale sur « Les Schémas Régionaux d’Aménagement/SAR des DFA : bilans et perspectives » (2ème trimestre 2016)

- Projet de Séminaire régional sur le thème « Santé et Environnement », en partenariat avec le laboratoire ACTES (UA), l’Institut Pasteur et l’Agence Française de dévelop-pement (AFD) (4ème trimestre 2016)

- Diversification et intensification des contacts et des relations de partenariat, dans le domaine de l’environnement et les secteurs connexes, tant avec les centres de recherches de l’U.A., qu’avec les organismes de recherche, les services déconcentrés et collectivités décentralisées, les groupements associatifs, ainsi que les institutions et organes locaux de gestion publics et privés (ADEME, DEAL, ONF, IFREMER, INRA, etc).

- Mise en place du cycle de conférences-débats arrêté fin 2015

 

2. Gestion et gouvernance internes

- Poursuite du renforcement de la capacité d’expertise de la Section, et action corrélative de promotion à l’endroit des collectivités territoriales locales, ainsi que des établissements publics et services déconcentrés de l’Etat au niveau régional et départemental (ADEME, ONF, DEAL, DRIRE), ainsi que des organismes de recherche intéressés (IFREMER, CIRAD, INRA, IRD, Institut Pasteur), et des professions judiciaires et juridiques (Barreau), ou des organismes privés d’expertise.

- Recherche de nouvelles sources de financement, par l’établissement de conventions de partenariats, le développement d’expertises, et la réponse à des appels d’offres émanant d’organismes publics ou parapublics, d’organismes internationaux, d’ONG ou de cabinets spécialisés.

- Poursuite et renforcement de la politique et des actions d’augmentation des effectifs de la Section et de mobilisation de professionnels de toutes origines susceptibles d’être intéressés par les thématiques de la SFDE et d’être associés aux activités de la Section, via une plus large et systématique médiatisation des activités de la Section Caraïbes, en vue de la poursuite de l’accroissement de ses effectifs (à l’endroit des professions juri-diques, notamment, ainsi que des jeunes chercheurs).

- En considération, au regard des difficultés concrètes de communication et d’actions conjointes tenant au rattachement « administratif » à la Section Caraïbes de membres résidant en Guyane et à La Réunion (voire, si c’est le cas, à Mayotte), réflexion sur l’opportunité de la création à terme d’une section locale « Océan Indien-Pacifique » spécifique (Réunion, Nouvelle Calédonie, Polynésie français).

 

 


 

ACTIVITES 2015

1. Activité scientifique et partenariats locaux et internationaux

- Dans le cadre du Conseil Scientifique du Parc National de la Guadeloupe, poursuite de la participation aux travaux :

     . d’animation de la commission Développement durable ;

     . d’avancement et de mise en œuvre du projet de réintroduction du Lamentin dans les eaux territoriales de la Guadeloupe ;

- Développement et renforcement des partenariats avec la SFDE (nationale), le CNRS LISA (Univ. de Corte) et le GRIDAUH (Univ. Paris-I), dans des domaines scientifiques et de coopération universitaire intéressant la Section : patrimoine naturel et culturel, développement touristique durable, autorisations d’urbanisme, responsabilité environnementale, clarification des compétences administratives, etc.

- Poursuite et renforcement des relations de partenariat avec notamment le Brésil, le Mexique, le Chili, le Vietnam et la Chine (séminaires scientifiques, conférences, encadrement et formation de doctorants et d’enseignants-chercheurs, publications, etc.)

- Poursuite et concrétisation du projet de recherches triangulaire sur « Le droit comparé de l’environnement » avec les universités de Sudbury (Canada, Ontario) et Mianyang (Sichuan, Chine), dont le premier volet porte sur la responsabilité environnementale et écologique (finalisation commune programmée à Mianyang en avril 2016, pour publication trilingue au cours de la même année)

- Participation aux travaux de l’Observatoire de la réforme des autorisations d’urbanisme (GRIDAUH / Université Paris-I), et à la rédaction de la rubrique Droit de l’urbanisme outre mer de l’Annuaire « Droit et Urbanisme » 2014 (D. Blanchet)

- Poursuite de la participation au suivi des travaux des doctorants en droit de l’environnement, et association de ceux-ci aux activités de la Section (Thèses en cours :

     . Le régime juridique de prévention et de réparation des risques naturels majeurs confronté aux exigences de justice sociale et environnementale. Le cas des Antilles françaises    

     . La mise en oeuvre des lois « Grenelle » et de la loi sur la transition énergétique dans les Antilles et la Guyane françaises à l'épreuve de la coopération internationale avec les Etats de la Caraïbe : enjeux et limites de l'adaptation législative

     . Gestion de l’eau et spécificités locales : quelle institution pour une gestion de l’eau équitable et durable en Guadeloupe ?

   . Le principe de précaution et le risque environnemental à l’épreuve du droit de la responsabilité : le cas du secteur agro-alimentaire en Guadeloupe

     . La mise en œuvre du droit de construire dans les Antilles françaises au regard des particularités des territoires).

- Participation au « débat citoyen planétaire sur le changement climatique », du 06 juin 2015 dans le cadre de la COP 21

- Participation aux ateliers relatifs à la création de la délégation de l'Agence française pour la Biodiversité en Guadeloupe.

- Réflexion l’organisation d’une table-ronde interprofessionnelle en vue de l’instauration d’un cycle bimestriel puis mensuel de conférences-débats sur des thématiques environnementales régionales, nationales et internationales à proposer au grand public et aux étudiants.

- Préparation et lancement d’un « bulletin de liaison », destiné à mieux faire connaître la Section Caraïbes de la SFDE, ainsi que cette dernière, et à médiatiser plus largement son rôle et ses actions, tout en permanent la diffusion d’une information sur les thématiques et les questions environnementales, au plan local en particulier.

- Conception d’un logo propre à la Section, avec l’accord du Bureau de la SFDE

2. Gestion et gouvernance internes

     - Au plan administratif, a été poursuivie et amplifiée la promotion d'une action de médiatisation et de relations publiques sur, l'objet, les centres d'intérêt, les capacités et les activités de la Section Caraïbe de la SFDE, à l'intention des professions juridiques et assimilés, ainsi que des acteurs institutionnels, économiques et associatifs de l'environnement, dans les trois DFA (Guadeloupe, Guyane, Martinique), afin d'accroître ses effectifs, et de développer ses partenariats dans les différents secteurs.    

         Malgré des circonstances locales parfois difficiles, qui ont quelque peu contribuer à « geler » les activités de la Section durant une partie de l’année 2014, ses effectifs ont connu une relative stabilité, avec 20taine de membres à jour de leur cotisation au 31 octobre 2015. Il convient en tout état de cause de poursuivre et d’accentuer la démarche permanente d’information, de mobilisation et de recrutement.

         Une lettre-circulaire a été rédigée à l’intention de toutes les personnes susceptibles d’être intéressées par les activités de la Section, voire d’y adhérer, parmi les milieux universitaire, administratif, associatif et professionnel.

     - Au plan financier, la Section a équilibré ses recettes et ses dépenses, malgré la faiblesse endémique des premières, en l’absence de véritables ressources propres, hors événements spécifiques ponctuels. Elle sera à cet égard en mesure d’apporter en tant que de besoin une contribution limitée mais significative à des manifestations entrant dans son objet social courant 2016.

 


 

ACTIVITES 2014

1. Activité scientifique et partenariats locaux et internationaux

- Dans le cadre du Conseil Scientifique du Parc National de la Guadeloupe, poursuite de la participation aux travaux :

     . d’élaboration de la nouvelle Charte d’Adhésion du Parc National de Guadeloupe (loi du 14 avril 2006) ;

     . d’élaboration des travaux et documents afférents respectivement au « caractère », à la « valeur économique », et à la « politique scientifique » du Parc ;

     . d’animation de la commission Développement durable ;

     . d’avancement et de mise en œuvre du projet de réintroduction du Lamentin dans les eaux territoriales de la Guadeloupe ;

- Développement et renforcement des partenariats avec la SFDE (nationale), le CNRS LISA (Univ. de Corte) et le GRIDAUH (Univ. Paris-I), dans des domaines scientifiques et de coopération universitaire intéressant la Section : patrimoine naturel et culturel, développement touristique durable, autorisations d’urbanisme, responsabilité environnementale, clarification des compétences administratives, etc.

- Poursuite et renforcement des relations de partenariat avec notamment le Brésil, Cuba, le Mexique, le Chili, le Vietnam et la Chine (séminaires scientifiques, conférences, encadrement et formation de doctorants et d’enseignants-chercheurs, publications, etc.)

- Poursuite et concrétisation du projet de recherches triangulaire sur « Le droit comparé de l’environnement » avec les universités de Sudbury (Canada, Ontario) et Mianyang (Sichuan, Chine), dont le premier volet porte sur la responsabilité environnementale et écologique (finalisation commune programmée à Mianyang en avril 2015, pour publication trilingue au cours de la même année)

- Participation aux travaux de l’Observatoire de la réforme des autorisations d’urbanisme (GRIDAUH / Université Paris-I), et à la rédaction de la rubrique Droit de l’urbanisme outre-mer de l’Annuaire « Droit et Urbanisme » 2014 (D. Blanchet)

- Participation au suivi des travaux des doctorants en droit de l’environnement, et association de ceux-ci aux activités de la Section (Thèses en cours : Le régime juridique de prévention et de réparation des risques naturels majeurs confronté aux exigences de justice sociale et environnementale. Le cas des Antilles françaises - La mise en oeuvre des lois « Grenelle » dans les Antilles et la Guyane françaises à l'épreuve de la coopération internationale avec les Etats de la Caraïbe : enjeux et limites de l'adaptation législative - Gestion de l’eau et spécificités locales : quelle institution pour une gestion de l’eau équitable et durable en Guadeloupe ?- Le principe de précaution et le risque environnemental à l’épreuve du droit de la responsabilité : le cas du secteur agro-alimentaire en Guadeloupe - La mise en œuvre du droit de construire dans les Antilles françaises au regard des particularités des territoires).

- Participation aux réflexions et réunions consultatives (en visio-conférences notamment) relatives au dispositif national d'APA (prévu dans le cadre du Titre IV du projet de loi relative à la biodiversité, qui sera soumis à l'Assemblée Nationale en 2014, suite à la ratification par la France du Protocole de Nagoya), et à ses implications dans les outre-mer, dans l’archipel guadeloupéen en particulier, à partir du texte présenté au Conseil National de la Transition Ecologique (CNTE).

- Participation (observateur) à la Conférence sur la Biodiversité, organisée à Pointe-à-Pitre, par l’IUCN, en octobre 2014.

- Il convient de noter et de souligner que la priorité et l’essentiel des activités de la section ont été mobilisés, jusqu’en mai 2014, par la préparation et l’organisation du colloque annuel de la SFDE nationale, initialement prévu en Martinique au 4ème trimestre 2015, en partenariat avec le CEREGMIA (EA 2440, Faculté de Droit et d’Economie de Martinique / U.A.G.), sur le thème « Transports et environnement ».

Le projet était déjà concrètement et significativement avancé (détermination de la problématique ; recherche de financements ; mobilisation de partenariats locaux), lorsque les évènements qui, tout au long du premier semestre 2014, ont affecté la gouvernance de l’Université des Antilles et de la Guyane, le fonctionnement de certains de ses laboratoires, et le devenir comme la structure de l’Université elle-même (scindée, à compter de janvier 2015, aux profit de deux nouvelles universités des Antilles, d’une part, et de la Guyane, de l’autre), ont conduit les responsables et porteurs du projet, la Section Caraïbes en particulier, à annuler celui-ci, qui ne pouvait plus continuer à être conduit sans risques pour la crédibilité de la Section autant que de l’image de la SFDE elle-même.

Il convient d’espérer à cet égard que ce projet, pour lequel de nombreux collègues s’étaient mobilisés, ne sera en l’occurrence que différé et reporté à une date ultérieure, et non annulé sine die.

2. Gestion et gouvernance internes

      - Au plan administratif, a été poursuivie et amplifiée la promotion d'une action de médiatisation et de relations publiques sur l'objet, les centres d'intérêt, les capacités et les activités de la Section Caraïbe de la SFDE, à l'intention des professions juridiques et assimilées, ainsi que des acteurs institutionnels, économiques et associatifs de l'environnement, dans les trois DFA (Guadeloupe, Guyane, Martinique), afin d'accroître ses effectifs, et de développer ses partenariats dans les différents secteurs.    

         Malgré des circonstances locales parfois difficiles, qui ont quelque peu contribuer à « geler » les activités de la Section durant une partie de l’année, ses effectifs ont connu une relative stabilisation, en 2013 et 2014, avec une vingtaine de membres à jour de leur cotisation au 31 octobre 2014. Il convient en tout état de cause de poursuivre et d’accentuer la démarche permanente d’information, de mobilisation et de recrutement.

     - Au plan financier, la Section a équilibré ses recettes et ses dépenses, malgré la faiblesse endémique des premières, en l’absence de véritables ressources propres, hors événements spécifiques ponctuels. Elle sera à cet égard en mesure d’apporter en tant que de besoin une contribution limitée mais significative à des manifestations entrant dans son objet social courant 2015.

 
 


 

ACTIVITES 2013

 

Activité scientifique et partenariats locaux et internationaux

 

- Dans le cadre du Conseil Scientifique du Parc National de la Guadeloupe, poursuite de la participation aux travaux :

. d’élaboration de la nouvelle Charte d’Adhésion du Parc National de Guadeloupe (loi du 14 avril 2006) ;

. d’élaboration des travaux et documents afférents respectivement au « caractère », à la « valeur économique », et à la « politique scientifique » du Parc ;

. d’animation de la commission Développement durable ;

. d’avancement et de mise en œuvre du projet de réintroduction du Lamentin dans les eaux territoriales de la Guadeloupe ;

- Développement et renforcement des partenariats avec la SFDE (nationale), le CEREGMIA (UAG/ Martinique) et le GRIDAUH (Univ. Paris-I), dans des domaines scientifiques et de coopération universitaire intéressant la Section : patrimoine naturel et culturel, développement touristique durable, autorisations d’urbanisme, responsabilité environnementale, clarification des compétences administratives, etc.

- Association à la consolidation des relations de partenariat avec le Brésil, Cuba, le Mexique, le Chili, le Vietnam et la Chine (séminaires scientifiques, conférences, encadrement et formation de doctorants et d’enseignants-chercheurs, publications, etc.)

- Poursuite d’un projet de recherches triangulaire sur « Le droit comparé de l’environnement » avec les universités de Sudbury (Canada, Ontario) et Mianyang (Sichuan, Chine), dont le premier volet porte sur la responsabilité environnementale et écologique (finalisation commune programmée à Mianyang en avril 2014, pour publication au cours de la même année)

 

- Participation à divers colloques, congrès, conférences et séminaires régionaux, nationaux et internationaux (avec communications), notamment : 7ème congrès SOCIETUR, Iquique (Chili), mai 2013 ; 4ème congrès sur le Tourisme spirituel, Guadalajara, septembre 2013 ; colloque annuel de la SFDE, La Rochelle, novembre 2013.

- Participation aux travaux de l’Observatoire de la réforme des autorisations d’urbanisme (GRIDAUH / Université Paris-I), et à la rédaction de la rubrique Droit de l’urbanisme outre mer de l’Annuaire « Droit et Urbanisme » 2013 (D. Blanchet)

- Participation au suivi des travaux des doctorants en droit de l’environnement, et association de ceux-ci aux activités de la Section

- Participation aux réflexions et réunions consultatives (en visio-conférences notamment) relatives au dispositif national d'APA (prévu dans le cadre du Titre IV du projet de loi relative à la biodiversité, qui sera soumis à l'Assemblée Nationale en 2014, suite à la ratification par la France du Protocole de Nagoya), et à ses implications dans les outre-mer, dans l’archipel guadeloupéen en particulier, à partir du texte présenté au Conseil National de la Transition Ecologique (CNTE).

- Participation à la seconde édition du Forum pédagogique pour l’éducation au développement durable de Guadeloupe (Forum EDD, opération permettant d’offrir une réponse adaptée à la communauté éducative en termes de connaissances, d’outils et de compétences pédagogiques), avec pour  thème « Energie et biodiversité », et notamment l’organisation d’une conférence sur le thème de la « Gouvernance » pour un public de chefs d'établissement et d'enseignants.

 

 

 


 

ACTIVITES 2012

 

Activité scientifique et partenariats locaux et internationaux

 

- Dans le cadre du Conseil Scientifique du Parc National de la Guadeloupe, poursuite de la participation aux travaux :

. d’élaboration de la nouvelle Charte d’Adhésion du Parc National de Guadeloupe (loi du 14 avril 2006), et du document afférent au « caractère » du Parc

. de suivi des différents dossiers en instance, susceptibles d’avoir des impacts sur l’environnement local (réintroduction de l’Iguane noir dans l’Ilet à Kahouane ; projet de téléphérique de la Soufrière ; groupes de travail « Réserve intégrale » et « Volcano Parc » ; projet « Valorgabar » ; projets de recherches scientifiques ; groupe de pilotage de la démarche d’élaboration de la « valeur économique » du parc ; etc)

. d’avancement du projet de réintroduction du Lamentin

- Développement et renforcement des partenariats avec la SFDE (nationale), le CEREGMIA (UAG/ Martinique) et le GRIDAUH (Univ. Paris-I), dans la plupart des domaines scientifiques et de coopération universitaire intéressant la Section : patrimoine naturel et culturel, développement touristique durable, autorisations d’urbanisme, responsabilité environnementale, clarification des compétences administratives, etc.

- Consolidation et poursuite des relations de partenariat avec le Brésil, Cuba, la République Dominicaine, le Mexique, le Chili, le Costa Rica, le Vietnam et la Chine

- Poursuite de projet de recherches triangulaire sur « Le droit comparé de l’environnement » avec les universités de Sudbury (Canada, Ontario) et Mianyang (Sichuan, Chine), dont le premier volet porte sur la responsabilité environnementale et écologique (finalisation : 1er semestre 2013)

 

- Participation à divers colloques, congrès, conférences et séminaires régionaux, nationaux et internationaux (avec communications), notamment : 6ème congrès SOCIETUR, Coyhaique  (Chili), mai 2012 ; 3ème congrès sur le Tourisme spirituel, Guadalajara, avril 2012 ; Conférence internationale RIO + 20, Rio-de-Janeiro, juin 2912 ; Colloque international sur le Tourisme insulaire, Corte (France), juillet 2012 ; colloque sur La clarification des compétences en matière d’environnement, Paris (Sénat), septembre 2012 ; colloque de la SFDE, en l’honneur d’Alexandre Kiss, Le marché face à la protection internationale de l’environnement, Strasbourg (France), novembre 2012.

- Participation aux travaux de l’Observatoire de la réforme des autorisations d’urbanisme (GRIDAUH / Université Paris-I), et à la rédaction de la rubrique Droit de l’urbanisme outre mer de l’Annuaire « Droit et Urbanisme » 2012 (D. Blanchet)

- Participation au suivi des travaux des doctorants en droit de l’environnement, et association de ceux-ci aux activités de la Section

-          Participation aux travaux du groupe de recherches de la SFDE sur La clarification des compétences institutionnelles dans le domaine de l'environnement.

Il s’est agi là de la principale et de la plus importante des activités de la Section, au cours de l’année 2012, qui a mobilisé l’essentiel de ses ressources humaines et du temps consacré à celles-ci.

Le groupe de réflexion constitué à cet effet au sein de la SFDE Caraïbes (J.-M. Breton, D. Blanchet, F. Jean-François) a plus particulièrement été chargé de travailler sur le volet « DOM-ROM », à travers d’une part l’établissement d’un état des lieux et d’un bilan de la situation locale (Guadeloupe principalement, mais avec prise en compte des autres DOM-ROM français), d’autre part de la formulation de préconisations qu’appellerait la clarification des compétences des collectivités territoriales en la matière, en vue de l’établissement d’un rapport de synthèse qui a été présenté lors d’un colloque de restitution-débats au Sénat en septembre 2012, et fera l’objet d’une publication dans un n° spécial de la RJE, au 1er semestre 2013. Un séminaire ad hoc y sera également consacré courant 2013, au Sénat, dans la perspective des débats afférents au projet de loi en cours d’élaboration sur la décentralisation.

A cet effet, le groupe de travail a tenu régulièrement en 2011 et 2012 de nombreuses réunions de travail, au nombre de 18, et a participé, en la personne du Président de la Section, aux séminaires d’étapes organisés en métropole à Weitersviller (Alsace), mai 2011, Arès (Gironde), septembre 2011, Saint-Yrieix (mai 2012) et Paris (septembre 2012).

 

 

 


Activités 2010

Activités scientifiques et partenariats locaux et internationaux

- Dans le cadre du Conseil Scientifique du Parc National de la Guadeloupe, poursuite de la participation aux travaux :

. d’élaboration de la nouvelle Charte d’Adhésion du Parc National de Guadeloupe (loi du 14 avril 2006) et du document afférent au « caractère » du Parc

. de formalisation du dossier de réactualisation et d’extension de la Réserve de biosphère du Grand Cul-de-Sac Marin

. de la mise en place des nouvelles dispositions afférentes aux parcs nationaux et aux parcs marins,

. D’avancement du projet de réintroduction du Lamentin

- Développement et renforcement des partenariats avec le CREJETA (UAG) et le GRIDAUH (Univ. Paris-I), dans la plupart des domaines scientifiques et de coopération universitaire intéressant la Section : patrimoine naturel et culturel, développement touristique durable, autorisations d’urbanisme,

- Poursuite de la collaboration au projet de recherche collective (DFA , Caraïbe, Amérique latine, Europe, Afrique, Proche Orient, Asie, Océanie) sur « Patrimoine et culturel et tourisme alternatif » (AUF, Réseau pluridisciplinaire « Environnement et développement durable » / 2007-2009), élargi depuis 2008 à des chercheurs hors francophonie (2 volumes publié en septembre 2009  et novembre 2010 ; troisième en cours de rédaction, pour publication en juin/juillet 2011).

- Consolidation des relations de partenariat avec le Brésil, Cuba, la République Dominicaine, le Mexique, le Chili, le Costa Rica ; établissement des partenariats avec le RIF-GEE (Réseau Interaméricain de Formation à l’Environnement et à l’Ecotourisme), et l’IICA (International Institute for Cooperation in Agriculture & Agro-tourism), ainsi que l’Université Van Lang (Hochi Minh Ville, Viet-Nam)

- Poursuite du projet de recherches triangulaire sur « Le droit comparé de l’environnement » avec les universités de Sudbury (Canada, Ontario) et Mianyang (Sichuan, Chine), dont le premier volet porte sur la responsabilité environnementale et écologique

 

- Participation aux colloques : Tourisme, patrimoine, culture et environnement, Guadalajara (Mexique), mars 2010 - Tourisme durable, 1ère Journée scientifique de l’ADERSE, Nantes, avril 2010 - Tourisme durable et lutte contre la pauvreté, Université Van Lang, HoChiMinh Ville & Ben Tre (Viet Nam), mai 2010 - Equité et environnement, SFDE, La Rochelle, décembre 2010 - Paysages et biodiversité des Caraïbes, Fort-de-France, décembre 2010

- Participation à l’identification et à la réalisation de projets innovants en matière environnementale dans le cadre des Antilles et de la Guyane, en partenariat avec les collectivités locales et milieux associatifs, dans le domaine de l’élaboration et/ou de la révision du volet environnemental (PADD) des PLU, des projets d’aménagement à caractère écotouristique, de la rationalisation et de la valorisation des ressources en eau, de la gestion intégrée de l’espace littoral, de la préservation de la biodiversité dans les mangroves et massifs coralliens, de la réintroduction et de la sanctuarisation des mammifères marins dans les eaux territoriales des Antilles françaises et dans l’espace maritime caribéen.

- Participation aux travaux de l’Observatoire de la réforme des autorisations d’urbanisme (GRIDAUH / Université Paris-I), et à la rédaction de la rubrique Droit de l’urbanisme outre mer de l’Annuaire Droit et Urbanisme (2010)

- Participation aux travaux du Groupe de réflexion sur la Clarification des compétences institutionnelles dans le domaine de l'environnement de la SFDE

- Accueil et encadrement de chercheurs stagiaires (en partenariat avec le CREJETA), doctorants et/ou post-doctorants, pour des travaux, portant notamment sur « Le choix du tourisme comme stratégie de développement des territoires ruraux insulaires : l’exemple des Antilles françaises » (Madly Fomoa-Adenet, Doctorante, Université de Clemont-Ferrand).

 


Activités 2009

1. Activités scientifiques et partenariats locaux et internationaux

- Poursuite de la participation aux travaux d’élaboration :
. de la nouvelle Charte d’Adhésion du Parc National de Guadeloupe (loi du 14 avril 2006)
. du dossier de réactualisation et d’extension de la Réserve de biosphère du Grand Cul-de-Sac Marin
. de la mise en place des nouvelles dispositions afférentes aux parcs nationaux et aux parcs marins
ainsi qu’aux travaux du Conseil scientifique du PNG

- Développement et renforcement des partenariats avec le CREJETA (UAG) et le GRIDAUH (Univ. Paris-I), dans la plupart des domaines scientifiques et de coopération universitaire ci-après intéressant la Section
- Poursuite de la collaboration au projet de recherche collective (DFA , Caraïbe, Amérique latine, Europe, Afrique, Proche Orient, Asie, Océanie) sur « Patrimoine et culturel et tourisme alternatif » (AUF, Réseau pluridisciplinaire « Environnement et développement durable » / 2007-2009), élargi en 2008 à des chercheurs hors francophonie (1er volume publié en septembre 2009, second attendu en juin/juillet 2010).
- Consolidation des relations de partenariat avec le Brésil, Cuba, la République Dominicaine, le Mexique, le Chili, le Costa Rica ; établissement de contacts en vue de l'établissement de nouveaux partenariats avec le RIF-GEE (Réseau Interaméricain de Formation à l’Environnement et à l’Ecotourisme), et l’IICA (International Institute for Cooperation in Agriculture & Agro-tourism), ainsi que l’Université Van Lang (Hochi Minh Ville, VietNam)
- Elaboration d’un projet de recherches triangulaire sur « Le droit comparé de l’environnement » avec les universités de Sudbury (Canada, Ontario) et Mianyang (Sichuan, Chine)
- Participation aux 2 colloques du CAM Pays-de-Loire, « L’accès à la terre et ses usages », et de l’Université de Nantes « Patrimoine culturel et collectivités territoriales », Nantes (France), 8-10 juin 2009
- Participation au 77ème Congrès de l’ACFAS, « La science en Français », Ottawa (Canada), 18-19 mai 2009
- Participation au Congrès de la Société Chilienne de Tourisme, Valparaiso (Chili), « Connaissance scientifique et durabilité du tourisme », 20-21 mai 2009
- Participation au 46ème Congrès de l’ARSDLF, Clermont-Ferrand (France), « Tourismes, identités, patrimoines, », 8-10 juillet 2009
- Participation à la Conférence Internationale « Sustainable and alternative tourism », Yangshuo (Chine), 11-13 juillet 2009
- Contribution à la 17èmeConférence Internationale Global Environment « Green Tourism – New energy, New Business », Alice Springs (Australie)
- Participation à l’identification et à la réalisation de projets innovants en matière environnementale dans le cadre des Antilles et de la Guyane, en partenariat avec les collectivités locales et milieux associatifs, dans le domaine de l’élaboration et/ou de la révision du volet environnemental (PADD) des PLU, des projets d’aménagement à caractère écotouristique, de la rationalisation et de la valorisation des ressources en eau, de la gestion intégrée de l’espace littoral, de la préservation de la biodiversité dans les mangroves et massifs coralliens, de la réintroduction et de la sanctuarisation des mammifères marins dans les eaux territoriales des Antilles françaises et dans l’espace maritime caribéen.
- Participation aux travaux de l’Observatoire de la réforme des autorisations d’urbanisme (GRIDAUH – Université Paris-I)
- Accueil et encadrement de chercheurs stagiaires (en partenariat avec le CREJETA), doctorants et/ou post-doctorants, pour des travaux, portant notamment sur « La participation comme outil de structuration de l’offre écotouristique : obstacles et principes d’action. Le cas du projet Taonaba en Guadeloupe » (Nathalie Lahaye, MCF, IUT de Tarbes, Université de Toulouse-I) ; « Le choix du tourisme comme stratégie de développement des territoires ruraux insulaires : l’exemple des Antilles françaises » (Madly Fomoa-Adenet, Doctorante, Université de Clemont-Ferrand).
- Animation d’une conférence-débat, au Crédit Agricole, sur « Le développement durable : mythe et réalité d’un concept à la mode » (L. Vatna, janvier 2009).
- Organisation d’un séminaire régional (en partenariat avec le CREJETA et le GRIDAUH), sur « La réforme du droit de préemption », Pointe-à-Pitre (13-14 janvier 2009), actes multigr.

2. Gestion et gouvernance internes
- Au plan administratif, a été poursuivie et amplifiée la promotion d'une large action de médiatisation et de relations publiques sur l'objet, les centres d'intérêt, les capacités et les activités de la Section Caraïbe de la SFDE, à l'intention des professions juridiques et assimilés, ainsi que des acteurs institutionnels, économiques et associatifs de l'environnement, dans les trois DFA (Guadeloupe, Guyane, Martinique), afin d'accroître ses effectifs, et de développer ses partenariats dans les différents secteurs.

Cette action a eu des résultats très positifs, dans la mesure où, malgré le départ de quelques membres hors de la Caraïbe, les effectifs de la section sont passés fin 2009 de 12 à 28 membres, soit une progression de 133 % sur un an !

 


Activités 2008


- Poursuite de la participation aux travaux d'élaboration :
. du dossier d'adhésion du Parc National de Guadeloupe à la Charte Euroépenne des Aires Protégées
. du dossier de réactualisation et d'extension de la Réserve de biosphère du Grand Cul-de-Sac Marin
. de la mise en place des nouvelles dispositions afférentes aux parc nationaux, et notamment de l'élaboration de la nouvelle Charte d'adhésion du PNG
- Poursuite de la collaboration au projet de recherche collective sur « Patrimoine culturel et tourisme alternatif » (AUF, Réseau "Environnement et développement durable"/ 2007-2009), élargi en 2008 à des chercheurs hors francophonie
- Consolidation des relations de partenariat avec le Brésil, Cuba, la République Dominicaine, le Mexique, Puerto Rico, et le Costa Rica ; établissement de contacts en vue de l’établissement de nouveaux partenariats avec le RIF-GEE (Réseau Interaméricain de Formation à l’Environnement et à l’Ecotourisme), et l’IICA (International Institute for Cooperation in Agriculture & Agro-tourism), ainsi que l’Université Van Lang (Hochi Minh Ville, Viet-Nam)
- Participation à la 2ème édition des «Rendez-vous Champlain sur le Tourisme », sur « Tourisme, environnement et identité culturelle », Montréal et Québec, 30 mai et 1er/3 juin 2008
- Participation au 76ème Congrès de l’ACFAS, sur « Environnement et territoire : entre histoire et durabilité », Québec, 5/9 mai 2008
- Participation au 45ème Congrès de l’ARSDLF, Rimouski (Québec), « Tourismes, patrimoines, identités et territoires », sur « Tourisme, culture, territoire et développement régional : les atouts et les handicaps d’un dialectique patrimoniale et identitaire (le cas des Antilles françaises) », 25-27 août 2008
- Poursuite de la promotion d'une large action de médiatisation et de relations publiques sur l'objet, les centres d'intérêt, les capacités et les activités de la Section Caraïbe de la SFDE, à l'intention des professions juridiques et assimilés, ainsi que des acteurs institutionnels, économiques et associatifs de l'environnement, dans les trois DFA (Guadeloupe, Guyane, Martinique), afin d'accroître ses effectifs, et de développer ses partenariats dans les différents secteurs.
- Participation à l’identification et à la réalisation de projets innovants en matière environnementale dans le cadre des Antilles et de la Guyane, en partenariat avec les collectivités locales et milieux associatifs, dans le domaine de la gestion et du recyclage des déchets, du contrôle de l’utilisation des pesticides et insecticides à usage agricole, de la rationalisation et de la valorisation des ressources en eau, de la gestion intégrée de l’espace littoral, de la préservation de la biodiversité dans les mangroves et massifs coralliens, et de la conciliation des exigences environnementales et des attentes développementales dans l’élaboration/révision des PLU.
- Accueil de chercheurs stagiaires (en partenariat avec le CREJETA), doctorants et post-doctorants, pour des travaux portant notamment sur « Modélisation socio-économique des conflits environne-mentaux. Etude et analyse appliquées au cas des conflits conservation/ développement dans les espaces protégés » (Nathalie Lahaye, IUT Tarbes, Université de Toulouse I).

 


Activités 2007:

- Participation aux travaux d’élaboration :
. du dossier d’adhésion du Parc National de Guadeloupe à la Charte Européenne des Aires Protégées
. du dossier de réactualisation et d’extension de la Réserve de biosphère du Grand Cul-de-Sac Marin
. de la mise en place des nouvelles dispositions afférentes aux parcs nationaux, et notamment de l’élaboration de la nouvelle Charte d’adhésion du PNG
- Collaboration à la poursuite et à l’achèvement d’une recherche collective (DFA, Haïti, La Réunion, Madagascar, Québec) sur "La valorisation des ressources en eau au service du développement local durable" (AUF, Réseau Droit de l'Environnement) (publication : décembre 2006 ou janvier 2007)
- Contribution à une étude sur "Le droit de l'urbanisme en Nouvelle calédonie", Annuaire de Droit de l'Urbanisme, GRIDAUH, 2007
- Participation à la « Commission Développement Durable » du Conseil Scientifique du PNG
- Poursuite de la réalisation de la création d'un "Atelier Ecologique", à vocation pédagogique (avec la ville du Moule, Guadeloupe)
- Poursuite de l’étude de faisabilité de la mise en place d'une formation BTS "Métiers de l'Eau" dans l'enseignement secondaire local
- Consolidation des relations de partenariat avec le Brésil, Cuba, la République Dominicaine, Puerto Rico, et le Costa Rica ; établissement de contacts en vue de l'établissement de nouveaux partenariats avec le RIF-GEE (Réseau Interaméricain de Formation à l’Environnement et à l’Ecotourisme), et l’IICA (International Institute for Cooperation in Agriculture & Agro-tourism)
- Développement de collaborations scientifiques et techniques avec le BRGM (Bureau des Recherches Géologiques et Minières), le SIAEAG (Syndicat Intercommunal d'Administration et de Gestion des Eaux de la Guadeloupe), l'Académie de la Guadeloupe (Comité d'Ethique relatif à l'Education à l'Environnement et au Développement Durable/EEDD), la Région Guadeloupe (Observatoire du Tourisme et de l'Ecotourisme), et le Laboratoire "Archéologie Industrielle et Patrimoine" (IAP/UAG)
- Participation à une formation de l’ATEN, à l’intention des agents des parcs et réserves d’outre mer, sur « L’élaboration des chartes dans le cadre de la refonte de la législation sur les parcs nationaux, parcs naturels régionaux, et les parcs marins régionaux », à Sante-Anne (Guadeloupe), 21 mai 2007
- Accueil d’une chercheuse-stagiaire (en partenariat avec le CREJETA), doctorante, pour des travaux portant « Les parcs nationaux et la gestion de la biodiversité » (Ana-Rachel Teixeira-Mazaudoux, Université de Limoges)
- Participation à la Journée de concertation sur le « Grenelle de l’Environnement », organisée par la Préfecture de la Guadeloupe (17 octobre 2007)
- Organisation d’un Séminaire-formation sur « Le régime des nouvelles autorisations d’urbanisme », à Pointe-à-Pitre (Guadeloupe), les 27 et 28 novembre 2007, à l’intention des étudiants, des profession-nels et des élus locaux, avec la participation, entre autres, d’H. Jacquot, J.P. Lebreton (GRIDAUH) et de Ph. Billet 5SFDE) (en partenariat avec le CREJETA / U.A.G.)
- Contribution au montage d’un dossier de recherche collective (DFA , Haïti, Sénégal, Togo) sur « Patrimoine et culturel et tourisme alternatif » (AUF, Réseau pluridisciplinaire « Environnement et développement durable » / 2007-2008) et participation à la première phase de la recherche (2007)

 

 


 

Activités 2006 :


- Participation au colloque « Les identités insulaires face au tourisme », La Roche-sur-Yon, France, 1er et 2 juin 2006
- Participation au colloque « La gestion concertée des ressources naturelles et de l’environnement», COGEREV, Sant-Quentin-en-Yvelines, France, 26-28 juin 2006
- Participation au colloque « Le tourisme durable », Le Touquet, France, 19 et 20 octobre 2006
- Participation au colloque « Les parcs et le droit », Saverne, France, 6 et 7 septembre 2006
- Participation au XXXIè Congrès international de l'IDEF sur "Le droit et les nouvelles technologies", Le Caire, Egypte, 16-18 décembre 2006
- Participation aux « Assises du tourisme régional » et à l’élaboration du Schéma Départemental de Développement Touristique, Guadeloupe, octobre 2006
- Participation aux travaux d’élaboration du dossier d’adhésion du parc national de la Guadeloupe à la Charte Européenne des Aires Protégées
- Collaboration à la poursuite et à l’achèvement d’une recherche collective (DFA, Haïti, La Réunion, Madagascar, Québec) sur "La valorisation des ressources en eau au service du développement local durable" (AUF, Réseau Droit de l'Environnement)
- Contribution au montage d’un dossier de recherche collective (DFA , Haïti, Sénégal, Togo) sur « Patrimoine et culturel et tourisme alternatif » (AUF, Réseau pluridisciplinaire « Environnement et développement durable »)
- Contribution à une étude sur "Le droit de l'urbanisme à Mayotte", Annuaire de Droit de l'Urbanisme, GRIDAUH, 2006
- Etudes et discussions préliminaires à la création d'un "Atelier Ecologique", à vocation pédagogique (avec la ville du Moule, Guadeloupe) - Etude de faisabilité en vue de la participation à la mise en place d'une formation de niveau BTS "Métiers de l'Eau" dans l'enseignement secondaire local
- Consolidation des relations de partenariat avec le Brésil, Cuba, la République Dominicaine, Puerto Rico, et le Costa Rica ; établissement de contacts en vue de l'établissement de nouveaux partenariats avec le RIF-GEE (Réseau Interaméricain de Formation à l’Environnement et à l’Ecotourisme), et l’IICA (International Institute for Cooperation in Agriculture & Agro-tourism)

 


 

Activités 2005 :

Collaboration à une recherche collective (DFA, Haïti, La Réunion, Madagascar, Québec) sur "La valorisation des ressources en eau au service du développement local durable" (AUF, Réseau Droit de l'Environnement)

Contribution à une étude sur "Le droit de l'urbanisme en Nouvelle Calédonie", Annuaire de droit de l'urbanisme, GRIDAUH 2005

Etudes et discussions préliminaires à la création d'un "Atelier écologique" à vocation pédagogique (avec la ville du Moule, Guadeloupe)

Etude de faisabilité en vue de la participation à la mise en place d'une formation BTS "Métiers de l'Eau" dans l'enseignement secondaire local

Consolidation des relations de partenariat avec le Vénézuela, le Brésil, Cuba, la République dominicaine et Puerto Rico ; établissement de contacts en vue de l'établissement de nouveaux partenariats avec des chercheurs et/ou établissements spécialisés des universités de Sadbury (Ontario, Canada), de Costa Rica (CR) et de Mianyang (Sichunan, Chine)

 


 

Activités 2004 :

Co organisation du colloque international "Environnement, tourisme et aires protégées", Pointe-à-Pitre, Guadeloupe, 7 et 8 octobre 2004

Participation à la rédaction et à la publication d'un ouvrage collectif sur le même thème (s.l.d. J.-M. BRETON, Ed. Karthala, Série "Iles et pays d'Ortre-mer", vol. 3, Paris, 2004)

Mobilisation et sensibilisation des acteurs et responsables des différents secteurs de l'environnement dans les 3 DFA (Guadeloupe, Martinique, Guyane)

Participation à la fondation du Réseau Latino-Américain et Caribéen des Chercheurs en Droit de l'Environnement et Développement Durable (RELCADAS), Bogota, Chili, mai 2004

Exploration de relations de partenariat avec le Vénezuela, le Brésil, Cuba, Saint-Domingue et Puerto Rico.

 


 

Activités 2003 :

Conclusion d'une convention avec le Parc national de la Guadeloupe pour la réalisation de deux études : L'élaboration à partir d'un diagnostic du territoire prenant en compe les richesses patrimoniales naturelles de la commune de Saint Claude, commune de la Soufrière, des prospectives de développement d'un tourisme durable favorisant la randonnée et les activités de pleine nature; L'élaboration dans le cadre de la Communauté des commune du Sud Basse-terre, d'un projet d'événementiel basé sur un programme d'animations se déclinant à partir de la course sportive internationale "La Volcano Trial" qui a lieu chaque année

Jean-Marie Breton, Président de la section Caraïbes, a été rapporteur en mars 2003, des Assises régionales de l'Environnement organisées en Martinique; et animateur en juin et octobre 2003, de stages de formation des Gardes des réserves naturelles des DOM-TOM, puis des Commissaires-enquêteurs de la Guadeloupe. Il siège par ailleurs au Conseil scientifique du Parc national de la Guadeloupe.